LE SERVICE DE SANTE MILITAIRE AU XVIIIe SIECLE

Médecin en chef consultant de l'Armée, après 1759

Le médecin : - Votre nom soldat ?

Le soldat : - Soldat " La Vertu " Monsieur le Médecin !

Le médecin : - Hum !! Voyons ! Le " Nephliseth " quoique fort crasseux semble sain, pas de furoncles, de chancres, ni d'humeurs suintantes. Bien !! Infirmier, inscrivez le soldat " La Vertu " bon pour le service du Roy.

Chaleureux remerciements à notre illustrateur :

Pierre JOUX. 1 cours d'Orbitelles - 13100 AIX EN PROVENCE.