Origines

Ce régiment est créé en septembre 1673 par le marquis de Sauveboeuf. Après sa mort au combat de Consaarbruck, en août 1675 le régiment est donné par le Roi Louis XIV à Monseigneur Louis, Dauphin de France.

Durant la guerre de sept ans le mestre de camp lieutenant en est le Charles François, comte de Canisy d'Hervilly, il possède cette charge depuis 1748, il la cède à Alexandre de Cadrieu comte de Lostange de Sainte Aleuvre le 27 mars 1761, ce dernier la conserve jusqu'en 1770.

Service durant la Guerre de Sept Ans

Le régiment est affecté pendant la guerre à la défense des côtes de Guyenne. Ce n'est qu'en 1761 qu'il rejoint l'armée d'Allemagne, il est en particulier à la bataille d'Hohenkirchen.

Distinctives des uniformes, équipages et guidons

Ordonnance 1750: habit, parements, doublure et veste bleus. Housse et chaperons bleu bordés d'un galon de laine blanche moucheté de bleu ainsi que l'épaulette et le cordon de sabre. Bonnet tout bleu bordé d'un pareil galon.

Ordonnance 1757 (E.M. 1759.1760): habit, parements, doublure et veste bleus. Boutons et boutonnières blanches de 2 en 2.

 

Galon de l'équipage

 

Uniformes des musiciens

Les tambours à la livrée du Dauphin: fond bleu, galon aurore.

 

Guidons du régiment

Les guidons sont bleus; sur chaque face un soleil rayonnant et sa devise sur un semis de fleurs de lis et de dauphins par rangées alternées, le tout brodé en or. Franges or et argent par coupons alternés dans la proportoin de 2 et 1.