COSSE-BRISSAC 1749-1759

LEMPS 1759-1761

PUYSÉGUR 1761-1762

VIVARAIS 1762-1791  

Origine et historique 

Ce régiment est levé en 1674. Ce régiment est réduit à un bataillon en 1748 puis de nouveau porté à deux bataillons 1749 par incorporation du régiment Vivarais qui est dissout. C'est pourquoi en décembre 1762, cessant d'être régiment de gentilhomme il reprend le nom de Vivarais. Le régiment est commandé par le duc de Cossé Brissac le 25 août 1749, chevalier de Lemps le 21 septembre 1759, le vicomte de Puységur le 30 novembre 1761. Ce régiment est à 2 bataillons

Biographies:

Nicolas François Prunier, chevalier de Lemps né le 22 mars 1710, chevalier de Malte en mars 1715, il entre comme lieutenant réformé au régiment de Bretagne le 16 novembre 1722, lieutenant en juillet 1723, capitaine le 10 novembre 1731. Capitaine des Grenadiers Royaux le 27 septembre 1745, major le 6 novembre 1746 avec rang de lieutenant colonel le 26 avril 1747. Nommé brigadier le 29 mars 1758, colonel du régiment ci-devant Cossé Brissac le 21 septembre 1759. Maréchal de camp par brevet du 20 février 1761.

Service durant la Guerre de Sept Ans

En 1757 est écrasé à Rossbach, armée de Soubise, le colonel et le lieutenant sont blessés et fait prisoniers.

Le régiment est décimé on le renvoit en France sur les côtes de Bretagnes, il participe le 1758 à la bataille de Saint Cast.

Retourne en Allemagne en avril 1761, il y fait brigade avec le régiment de La Dauphine durant les campagnes de 1761 et 1762.

Rentré en France il est stationné à Rennes, Dinan, Saint Servan

Uniformes et distinctives

 

E.M. 1757-1758-1760, La Chesnaye 1759: habit blanc, culotte pareille. Parements collet et veste rouges. Boutons jaunes, pattes ordinaires garnies de cinq boutons, et autant sur la manche. Chapeau bordé d'or

Uniforme des fifres et tambours

Les tambours à la livrée du colonel.

La livrée de la maison de Cossé Brissac nous est donné par Beneton. Livrée jaune et noire, sa coupe se retrouve en partie dans la manche de livrée à la tailladée de l'habit que les Cent Suisses portent le jour des cérémonies, elle est fendue sur le bras pour être ouverte depuis l'épaule jusqu'aux parements, laquelle fente est refermée par des boutons et boutonnières qui règnent le long du bras." ses armoiries peintes sur la caisse des tambours sont:

La livrée de la Maison Prunier de Lemps n'est pas connue, ses armoiries sont : de gueules, à une tour d'argent, crènelée et sommée d'un donjon du même.

Drapeaux 

 

La Chesnaye 1759: le drapeau de la compagnie colonelle est blanc, ceux d'ordonnance sont rouges, jaunes, verts et noirs par opposition et croix blanche.  

 

Jean-Louis Vial