Origines

Le régiment Royal Dragons est créé en 1668 à partir de la moitié du régiment de dragons Étrangers du Roi alors que l'autre moitié est tirée du régiment Colonel Général dragons.

Le mestre de camp lieutenant durant la guerre de sept ans est le marquis de La Blache depuis 1744, jusqu'au 10 juin 1757, date à laquelle lui succède Joseph Alexandre, comte de La Blache jusqu'en 1770.

Service durant la Guerre de Sept Ans

Le régiment est tout d'abord affecté a la défense des côtes de Flandres et d'Artois de 1757 à 1759. En 1760, il rejoint l'armée d'Allemagne. Le 22 août avec les dragons de Thianges et les Chasseurs de Fischer, près de Zierberg, il culbute un nombre considérable d'ennemis. Au cours de la campagne de 1761 on le retrouve aux affaires de Corbach, Warbourg, Clostercamp. Il rentre en France en 1762.

Distinctives des uniformes, équipages

Ordonnance 1750: habit bleu. Doublure, parements et veste rouges. Housse et chaperons bordés d'un galon de laine à fond blanc mêlé des couleurs de Sa Majesté, l'épaulette de même ainsi que le cordon de sabre. Bonnet bleu, revers rouge bordé d'un galon de laine des mêmes couleurs.

Ordonnance 1757 ( E.M. 1759.1760 ): habit bleu. Doublure, parements et veste rouges. Boutons blancs. Veste bordée d'un galon de laine blanche d'un pouce de large.

 

Galon de l'équipage

 

Uniformes des musiciens

Tambours à la livrée du Roi: à fond bleu et galon rouge sur lequel broche un double cordonnet blanc qui en se croisant en sautoir, forme de grands ronds.

 

Guidons du régiment

 

Les quatre guidons sont à fond bleu, avec sur chaque face, sur un semis de fleurs de lis, un soleil rayonnant avec sa devise " NEC PLURIBUS IMPAR " le tout brodé en or. Franges par coupons alternés or et argent.