Origines

Ce régiment est créé en mars 1676. A plusieurs reprises il appartient à la puissante Maison de Bidal d'Asfeld, c'est d'ailleurs un marquis d'Asfeld qui cède sa charge le 1er février 1749 à Amable Gaspard, vicomte de Thianges puis c'est Louis Jacques, chevalier de Chapt Rastignac qui lui succède le 20 février 1761. Ce régiment de dragons est réformé en 1787 et devient régiment de Chasseurs du Hainaut.

Biographies et armoiries

Amable Gaspard, vicomte de Thianges. Gentilhomme à drapeau au régiment des Gardes Françaises le 10 janvier 1740, second puis premier enseigne les 16 septembre 1741 et 10 juillet 1743, enseigne de grenadier le 23 février 1744, sous-lieutenant le 18 mars 1744, colonel d'un régiment de milices Lorraine de son nom puis mestre de camp de dragons le 1er février 1749, créé brigadier le 1er mai 1758 et maréchal de camp le 20 février 1761 ou il se démet de son régiment de dragons.

Les armoiries de la Maison de Damas d'Anlezy dont sont issus les vicomtes de Thianges:
d'or à la croix ancrée de gueules.

Louis Jacques, chevalier de Chapt de Rastignac, fils de Charles Chapt de Rastignac, marquis de Laxion, et de Marie Jacqueline Eléonore d'Aydie de Ribérac. Capitaine au régiment de Thianges puis mestre de camp depuis le 20 février 1761 jusqu'en novembre 1764 ou il se démet.  

Les armoiries de la Maison de Chapt de Rastignac:
d'azur au lion d'argent, lampassé et couronné d'or.  

Service durant la Guerre de Sept Ans

Le régiment sert tout d'abord en France, sur les côtes de Bretagne de 1756 à 1759. Le 28 mars 1759 les 4 escadrons du régiment de Thianges sont à Louvain, ils arrivent de Flandre.
Il rejoint l'Allemagne ou il participe au siège de Munster en 1759. Durant la campagne de 1760, il est à Corbach puis à Warbourg, le 22 août il se distingue au coté de Royal dragon et des Chasseurs de Fischer aux combats de Zieremberg et de Stamberg.

 

Distinctives des uniformes, équipages et guidons

Ordonnance de 1750: habit, parements, doublure et veste rouges. Housse et chaperons rouges bordés d'un galon de laine blanche et noir. Épaulette et cordon de sabre des mêmes couleurs. Bonnet rouge bordé comme la housse.

Ordonnance de 1757 ( États Militaires 1759-1760 ): habit, doublure et veste rouges. Parements jaunes, veste à revers ou pattelette jaune.

 

Galon de l'équipage

 

Uniformes des musiciens

Tambours à la livrée de la Maison de Thianges de février 1749 à février 1761 puis aux couleurs de celle de Chapt de Rastignac jusqu'en 1764, toutes deux non connues.  

Guidons du régiment

 

Sous les commandement du vicomte de Thianges puis du chevalier de Chapt les dragons ont des guidons de soie rouge, sur l'avers soleil et devise du Roi en or, au revers motif non connu, frangé d'or.